* * *

L’histoire de la trisomie 21

* * *

[vc_row][vc_column width= »1/1″][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column width= »1/1″][vc_column_text css_animation= »top-to-bottom »]

La trisomie ou le handicap rend la vie de la personne et de son entourage différente d’un parcours tout tracé. Les couleurs y sont tantôt plus vives, tantôt plus dures ! Dans les deux cas, c’est « plus » de quelque chose ! Et ce plus fait toute la différence….

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column width= »1/1″][vc_column_text css_animation= »appear »]

La trisomie 21 est une anomalie génétique courante puisqu’elle touche une naissance sur 800 dans le monde entier ! Cela ne rend pour autant pas la vie de ces personnes facile car bien que familière, cette particularité reste méconnue.
 
Se mobiliser pour cette cause, c’est faire parler du handicap et lui donner une place au sein de la société. La différence nous construit. La partager, la côtoyer, nous grandit tous !

On ne guérit pas de la trisomie, on vit avec ! Et cela s’apprend… car celle-ci est envahissante dans le développement de la personne et de l’enfant.
 
Il convient d’en connaître les spécificités pour aider la personne à gérer au mieux ses difficultés… et plus tôt on s’y prend, plus on permet à l’enfant de s’épanouir, grandir et devenir. Ce point de vue peut réellement apporter un plus à nos enfants, bientôt adolescents et futurs adultes !
 
Sur le plan historique, c’est en 1866 que le docteur Langdon Down a décrit pour la première fois quelques traits physiques constants.
C’est alors que le terme « mongolisme » est né.
Il s’est cantonné à une description physique dont il a associé les ressemblances aux habitants de la Mongolie….
Nous étions alors encore loin d’une explication scientifique !
Vient en 1959, la découverte du docteur Lejeune qui révéla un problème au niveau de la distribution des chromosomes : un chromosome 21 supplémentaire qui vient déséquilibrer tout le système cellulaire !
Après « mongolisme » arrive un terme scientifique la « trisomie ». Une personne porteuse de la trisomie 21 a donc un chromosome 21 en plus (3 au lieu de 2)
journée mondiale de la trisomie 21
La date de l’évènement a été choisie avec soin puisqu’elle est proche du 21 mars, date universelle de la journée mondiale de la trisomie 21 (world down syndrome day). Le 21/3 est un symbole de la particularité génétique du syndrome de down (ou trisomie 21) : 3 chromosomes 21.
 
Cet évènement musical est une volonté d’associer à la trisomie 21 une image dynamique, créative et festive !
L’objectif de ce festival est donc de conquérir un public handicapé ou non en faisant découvrir des talents et en partageant un bon moment !

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]

vc_teaser:
a:2:{s:4:"data";s:115:"[{"name":"title","link":"post"},{"name":"image","image":"featured","link":"none"},{"name":"text","mode":"excerpt"}]";s:7:"bgcolor";s:0:"";}